Bienvenue

LE JAS DU BOEUF – MAISON D’HÔTES DESIGN EN PROVENCE from Mille Sabords on Vimeo.

English?

Posé comme une pierre précieuse sur les premières pentes de la Montagne de Lure, … le Jas du Boeuf est la maison d’hôtes de charme de ce bout de Luberon préservé du snobisme parisien. – TravelStyle août 2013

Niché sur le versant sud de la montagne de Lure près de Cruis, à quelques kilomètres de Forcalquier et le parc du Luberon, le Jas du Boeuf vous accueille avec ses quatre chambres design au luxe dépouillé. Chacune a un accès direct sur le parc.

Point de départ idéal pour visiter la Provence tout en jouissant d’un calme absolu, le Jas du Boeuf comblera les amoureux de la nature authentique avec son parc privé de 3 hectares entouré par la garrigue et la forêt tout en leur permettant au cours d’escapades d’un jour de partir à la découverte d’Aix-en-Provence, Marseille et ses calanques ou encore Avignon et le Lubéron.

aerial pool jas3

Durant votre séjour, vous avez le choix entre dormir dans la bergerie datant de 1848 magnifiquement restaurée avec ses murs en pierres et ses poutres de bois ou dans les deux cabanes épurées au bord de la piscine chauffée. Dans chacune de ces chambres, vous trouverez le même soucis du confort et du design.

Partez à pieds depuis le Jas à l’ascension de la montagne de Lure et admirez depuis son sommet un panorama grandiose. Enfourchez une bicyclette et tout au long de paisibles routes découvrez la Provence authentique de Giono. Ou encore installez-vous sur une des chaises longues autour de la piscine à débordement dont l’eau est traitée par ultra-violets et goutez à la farniente.

Au plaisir de vous recevoir bientôt,

Jérôme Mantel et Dana Silk

Castor, Pollux et Addis

 

petit boeuf

 

 

 

 

Le Jas du Boeuf fait partie des réseaux :

hotes logo

UA_logoasp_logo_large

One thought on “Bienvenue

  1. Catherine Post author

    “…Tout fut impeccable : accueil, attention, disponibilité, qualité de service sans parler de la beauté des lieux…bref votre site est en-deçà de la réalité…”
    Catherine D. Août 2013

Leave a Reply